la femme sans peur

Serez-vous « La femme sans peur » après la lecture du roman de Jean-Philippe Touzeau

Imaginez qu’il existe une pilule qui vous débarrasse de toute trace de peur en l’espace d’une journée. La prendriez-vous ?

C’est la question à laquelle Trinity Silverman accorde toute sa réflexion. Un éminent chercheur qui exerce dans l’un des laboratoires pharmaceutiques les mieux réputés de la planète lui a en effet proposé une pilule blanche miraculeuse. Il suffirait à Trinity de l’avaler pour que ses craintes s’envolent pendant 24 heures. Elle jouirait d’une confiance résistant à toute épreuve. A première vue, l’héroïne de Jean-Philippe Touzeau a tout pour elle : une brillante carrière et une réussite à tous les niveaux. Mais quand on plonge dans ses pensées, on se rend compte que les doutes la taraudent. Son enfance a laissé des blessures qui continuent à la torturer en faisant ressurgir des angoisses jamais enfouies.
D’après les critiques publiées sur la Toile, chaque chapitre s’achève sur un nouveau rebondissement qui donne envie de poursuivre la lecture. Les tourments de l’héroïne sont tellement réalistes que l’on se surprend à les éprouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *