• Test de Diablo 3 sur Xbox 360

    Verdict d’un expert sur Diablo 3

    Publié le 24/01/2014 par Sébastien dans Action RPG | 8 Commentaires
    Review of: Diablo 3
    Développé par:
    Blizzard Entertainment
    Version:
    PS3
    Price:
    10 €

    Reviewed by:
    Rating:
    5
    On 24/01/2014
    Last modified:11/11/2014

    Summary:

    Voici donc un article invité sur le test de Diablo 3 sur console telle que la PS3, la Xbox 360 comparé à celle sur PC

    Avant d’entamer la lecture d’un test de Diablo 3, je tenais à préciser que l’article dessous n’est pas de ma plume mais de celle du webmaster du blog http://www.game-hoover.com/ Pourquoi changer brusquement mes coutumes en terme de publication ? Eh bien, tout simplement pour rendre la pareille à mon confrère. J’ai mis du temps avant de comprendre le jeu de mot sur le nom de domaine du blog. (Fatigue quand nous tient). Très original mais trêve de bavardage et place au test.

    Test de Diablo 3

    Synopsis :

    Vingt ans se sont écoulés depuis la défaite des 3 démons primordiaux Baal, Diablo et Mephisto. Ces derniers furent enfermés dans des pierres d’âmes dissimulées dans 3 donjons.

    Le royaume de Sanctuary, délivré de la menace de ces 3 démons et de leurs sbires, pouvait dès lors écouler des jours paisibles …
    jusqu’au jour où une mystérieuse étoile s’écrasa sur la cathédrale de Tristram.

    Ainsi, commence votre aventure. Vous devrez tout d’abord enquêter sur le mystère de la chute de l’étoile avant de réaliser qu’une menace bien plus importante plane sur tout Sanctuary …

    A vous de choisir votre personnage parmi les 5 classes possibles (barbare, chasseur de démons, sorcier, moine et féticheur); chacune de ses classes ayant bien entendu leurs caractérisques propres (combats aux corps-à-corps, magie élementaire, invocation de familiers, …). Néanmoins, la personnalisation des personnages auraient peut-être eu le mérite d’être un peu plus approfondis. En effet, on est très vite limité par la petite dizaine de visages, coiffures … dont le soft nous offre et il vous arrivera donc souvent de croiser des « clones » de votre personnage de jeu en ligne … Heureusement que chaque partie de l’équipement est également personnable et visible. Ainsi dès que vous vous équiperez d’une arme, d’un casque, d’un plastron, de bottes, … ces élements deviendront instantanément visibles sur votre personnage.

    Image de l'inventaire prise lors d'unTest Diablo 3 Xbox 360

    Système de jeu :

    Les habitués de la saga Diablo ne seront pas dépaysés par cet opus. En effet, on retrouve l’essence même qui a fait de cette saga un des ténors du hack’n slash moderne :

    • action quasiment non stop
    • combattre des ennemis vous fait gagner de l’expérience
    • cette expérience vous fera acquérir de nouveaux sorts, capacités, armes et armures
    • loot (récompense aléatoire et proportionnel au niveau atteint la plupart du temps)

    Quoi de neuf par rapport aux autres Diablo :

    • forgerons qui pourront réparer votre équipement et vous en proposer des nouveaux si vous avez assez d’or
    • joailliers qui pourront sertir vos équipements de pierres ayant une propriété spécifique (augmentation des dégâts, de la vitalité, du % de critique, …)
    • ces derniers pourront également développer leur art et leurs échoppes grâce aux différents manuels d’apprentissage que vous trouverez au fil de votre aventure.

    Quoi de neuf par rapport à Diablo 3 sur PC :

    • disparition de l’hôtel des ventes (endroit qui permettait aux joueurs d’acheter et/ou de vendre des objets grâce à 2 types de monnaie (celle du jeu mais également de l’argent réel). Cet hdv était destiné à la base à lutter contre le gold farming
    • connexion internet non obligatoire
    • gestion de l’inventaire revue (chaque objet vaut 1 point d’inventaire et vous pourrez donc en porter jusqu’à 60)
    • esquive (grâce au stick droit)
    • puissance des monstres modulable (de facile à Maitre V)
    • les niveaux Parangon pour les joueurs chevronnés
    • gloire des Nephalems (bonus obtenu en enchaînant plusieurs victoires successives sans perdre de vie)
    • bonus d’expériences et chance de trouver des objets magiques proportionnelles au nombre de joueurs présents

    Ce qui frappe d’emblée par rapport à la version du jeu sur PC, c’est la disparition de la connexion internet obligatoire. Cela a un effet bénéfique (bye bye l’hôtel des ventes) mais également un effet pervers. En effet, les sauvegardes ne se font pas en ligne mais sur votre console. Autrement dit, vous pourrez exporter et importer des sauvegardes .. Vous voyez où je veux en venir ? Hélas, oui, c’est la porte ouverte aux armes et armures cheatées qui feront passer les plus puissants équipements du jeu pour des jouets en plastique …

    Ceux qui craignaient une maniabilité au rabais dans cette mouture PS3 seront vite agréablement surpris. En effet, les choix opérés par Blizzard sont cohérents dans l’ensemble et une fois le système maîtrisé, le jeu s’apprécie à la manière qu’il se doit sur console.

    Tout d’abord, le bouton Croix vous permettra de réaliser votre attaque de base et vous permettra également de regagner de la ressource (servant à lancer vos sorts et vos compétences). Ce même bouton vous permettra également de ramasser les pièces d’équipements laissés par vos ennemis vaincus, à l’inverse de l’or, des potions de vie et de la sagesse des nephilims qui eux seront automatiquement ramassés lorsque vous passez à proximité. La gachette R2 servira quant à elle à profiter de votre attaque la plus dévastatrice, mais nécessitant de la ressource. Celle-ci, appelée différemment selon la classe choisie (ex: fureur pour le barbare, puissance arcanique pour le sorcier, …) se régénera soit avec le temps soit en effectuant des actions dédiés (tuer des ennemis, …).

    Vos autres techniques (sorts et compétences actives) pourront être affectés aux touches suivantes: Carré, Rond, Triangle et R1. Vous pourrez sélectionner l’ennemi le plus proche avec L2 et regagner un peu de santé en consommant des potions de vie avec L1.
    Le stick gauche vous permettra de diriger vos attaques et le stick droit vous permettra d’esquiver.

    Durant mon test, le seul bémol noté au niveau du gameplay serait à mettre du côté de l’interface, notamment au niveau de la roulette de sélection (menu radial) des équipements ou bien encore des compétences.

    En effet, même si le stick d’une manette ne remplacera jamais une souris, naviguer au sein de cette fameuse roulette nécessite non seulement un certain doigté mais également une manette qui n’a pas été trop maltraité, du moins au niveau des sticks, par des des mini-jeux où le but est de tester la résistance du stick soit en le faisant tourner le plus vite possible soit en lui faisant faire des allers-retours (droite/gauche et/ou bas/haut).

    Voilà ce que donne la roue des compétences dans Test Diablo 3 PS3

    Concernant la durée de vie, il vous faudra compter une petite dizaine d’heures pour « finir » Diablo 3 une première fois. Du moins, si vous ne faîtes que les quêtes principales, ne jouez qu’avec une seule classe en mode normal. Si vous souhaitez acquérir les dernières armes, armures, accessoires, accèder aux niveaux secrets et terminer le jeu dans son dernier niveau de difficulté, il vous faudra compter en centaine(s) d’heures de jeux.

    En effet, Diablo 3 propose 4 modes de difficultés :

    • Normal
    • Cauchemar
    • Enfer
    • Armageddon

    Comme nous l’avons vu plus haut, chacun de ces modes de difficultés disposent de 10 niveaux de monstres modulables (le mode le plus extrême étant donc Armageddon Maître V).

    Le mode histoire est quant à lui jouable aussi bien en local (jusqu’à 4 joueurs) qu’en ligne (là aussi jusqu’à 4 joueurs), ce qui plaira donc aussi bien aux solitaires qu’aux fans de coopération.

    Pour la petite histoire, deux autres modes de jeux en ligne existent mais elles sont plus anecdotiques qu’autres choses (un mode vs et un mode dans lequel vous augmenterez votre pourcentage d’obtenir des objets pour les quêtes annexes).

    Les avantages :

    La connexion internet non obligatoire

    • 4 joueurs en local sur un même écran
    • jouissif seul ou à plusieurs
    • potentiel de rejouabilité phénoménal
    • les clins d’oeil aux précédents opus
    • les équipements personnalisables et visibles
    • les cinématiques rares mais superbement réalisées

    Les inconvénients :

    • joueurs cheatés
    • les autres modes multi (vs et porteurs de clés) quasi anecdotiques
    • lags
    • un peu fouillis à plusieurs
    • moins beau que sur PC
    • scénario convenu
    • la bande son fade et quasi absente
    • les joueurs expérimentés pourront trouver le jeu un peu trop dirigiste
    • édition des personnages limitée

    En résumé, pour ne pas passer par quatre chemins, Diablo 3 est bien la nouvelle référence du hack’n slash sur consoles. Certes la concurrence n’est pas très élevée mais Diablo 3 a placé la barre très haut.

    En effet, ce jeu vidéo vous procurera une aventure avec de l’action pur et dur, une rejouabilité à revendre, un mode coopération en local ou en réseau aux petits oignons. Mais là où il fait fort, c’est qu’il s’adresse à la fois aux fans purs et durs de hackn’slash comme aux néophytes.

    Bien entendu, cette adaptation sur consoles n’est pas exempt de tout reproche. L’interface d’accès aux équipements et compétences peut laisser perplexe, la musique vous laissera complément indifférent et le scénario ne vous tiendra pas en haleine bien longtemps. Qu’à cela ne tienne, le plaisir est ailleurs et tient en 3 mots: hack’n slash, et pour cela Diablo 3 est diaboliquement efficace.

    Conclusion en vidéo

    Si ce test de Diablo 3 vous a plu et donné envie de jouer au RPG, je vous suggère de l’acheter à petit prix : ici.

    8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Publié dans 24/01/2014 le 21:16

      J’en ai marre de voir autant de titres sortir auxquels j’ai envie de jouer. Il est prévu en plus sur PS4 celui-là…

      • Sébastien
        Publié dans 24/01/2014 le 21:29

        Salut Flikvicor,
        Comme je te comprends d’autant plus que le DLC Reapers of Souls nous fait de l’œil. ;)

    2. Publié dans 24/01/2014 le 23:17

      J’ai tellement farm ce jeu (toutes les classes) mais je n’ai atteint le lv50 qu’avec le moine qui pour moi à le meilleur gameplay. Je n’y ai joué que sur PC et j’avoue que je ne me procurerai pas le DLC (un acte supplémentaire, une classe en plus et quelques broutilles en plus), le prix au passage est vraiment abusif, ils nous prennent pour des pigeons ! Il reste pour moi assez répétitif et je m’en suis dégouté x). Mais bon c’est tout de même un excellent jeu !

      • Sébastien
        Publié dans 25/01/2014 le 11:39

        Salut Thomas,
        Après avoir brièvement joué à Diablo 1 et 2, je ne me suis pas penché sur le 3. C’est pourquoi, cet article invité tombe à point nommé pour compléter ceux déjà présents sur ce blog.

    3. Publié dans 25/01/2014 le 13:31

      Merci tout d’abord à Sébastien de m’avoir laissé une tribune sur son blog.
      Concernant plus spécifiquement Diablo III sur PS3 et notamment son DLC « Reaper of souls », j’espère qu’il vaudra son prix et surtout que ce dernier ne sera pas trop élevé ^^

      • Sébastien
        Publié dans 25/01/2014 le 13:49

        Personnellement, si l’on peut se procurer le DLC à moins de 20€ (voire 15€), je pense que cela commencera à devenir raisonnable. Il y aurait des rumeurs qui circulent comme la sortie d’un prochain article invité qui serait publié sur ce blog. ;)

    4. Publié dans 27/01/2014 le 09:29

      Il est à 40€ en préco sur le site officiel et 30 sur LDLC, ça reste très cher xD

      • Sébastien
        Publié dans 27/01/2014 le 13:23

        C’est clair et même abusé.

Newsletter

Restons connectés

  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest
  • Twitter
  • Subscribe via Email

Qui aime ce blog le montre sur Facebook !