• Mount & Blade : With Fire and Sword

    Publié le 01/06/2011 par Sébastien dans Action RPG | 2 Commentaires

    Concepteur :  Taleworlds Entertainment

    Editeur : Paradox Interactive
    Texte : en français
    Support : PC (XP, Vista)

    Cette extension nommée With Fire & Sword est sortie le 13 mai 2011. Ce jeu d’action ne nécessite pas de posséder le jeu de base Mount & Blade.  With Fire & Sword  peut tourner indépendamment.  Mount & Blade : With Fire and Sword est donc une extension autonome qui apporte son lot d’améliorations par rapport aux précédents épisodes que ce soit au niveau du moteur graphique, la possibilité de jouer  à plusieurs ou tout seul.

    Mount & Blade With Fire and Sword un action RPG sur PC

    Scénario de Mount & Blade : With Fire and Sword :

    L’histoire de With Fire & Sword prend son contexte dans une Europe de l’Est plus ou moins à feu et à sang (des pays comme la Pologne, la Russie, la Suède et l’empire Ottoman sont engagés dans un conflit où la Pologne est la principale victime convoitée de part et d’autres). Plus précisément, la guerre engagée débute en 1648 (XVII° siècle). Une certaine communauté du peuple cosaque doit faire face à la noblesse du royaume polonais pour défendre ses droits. Pour cela, elle est contrainte de faire appel au géant russe dans With Fire & Sword. Mais pour compliquer le tout, d’autre pays antagonistes guette la moindre occasion pour tirer son épingle du jeu. Vous incarnez donc dans With Fire & Sword un meneur d’homme appartenant à une de 5 nationalités représentées de cet RPG. (Cosaques, Polonais, Russes, Suédois et Ottomans de Crimée)
    Suivant le camp pour lequel vous avez opté, la trame scénaristique ne sera pas la même, il en existe trois différentes.

    Gameplay :

    Dans With Fire & Sword, vous n’aurez pas le temps de vous reposer sur vos laurier en cas de victoire.
    Il ne s’agit pas uniquement de remporter des batailles mais aussi gérer sa propre armée (ce qui n’est pas une tâche à prendre à la légère). De plus, il va falloir la constituer et l’entretenir. Une gestion monétaire est à prendre en compte. Voici donc un tout nouveau système de gestion d’économie et de commerce ajoutée à la licence de Mount & Blade. Et ce n’est pas tout, l’instauration de la gestion des armes à feu dans With Fire & Sword est à prendre en compte au cours des batailles. Bien que redoutable, cette technologie possède comme toute autre son revers de médaille. Un tireur seul est extrêmement vulnérable. Cependant, l’utilisation des  pistolets, mousquets, carabines et autres grenades permettent souvent d’achever un ennemi d’un seul coup. With Fire & Sword  offre la possibilité de jouer en mode multi-joueurs  dans lequel vous pouvez contrôler tout un groupe de soldats.

    Graphismes :

    Le fait que le scénario de With Fire & Sword se base sur des faits histoire réels renforce le côté réaliste des décors. (villes, pays, frontières …).

    En attendant Mount & Blade 2 parmi les meilleurs jeux de guerre, les joueurs intéressés peuvent télécharger le premier opus Mount and Blade sur 01net

    Bande annonce de With Fire & Sword :

    [youtube http://www.youtube.com/watch?v=aXEIi2fudhU&w=495&h=340]

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Vincent @ Choisir Facile (ordis portables)
      Publié dans 01/07/2011 le 08:54

      J’avais acheté la précédente mouture de Mount & Blade. Ce jeu est effectivement très sympa, et le système de combat est intéressant : on contrôle les mouvements de son arme à la souris (par exemple en poussant la souris vers l’avant pour donner un coup d’estoc). Résultat, les combats sont très exigeants et reposent autant sur l’adresse du joueur que sur les stats et l’équipement du personnage.

      Par contre, j’avais regretté l’indigence du scénario du premier : c’était plus un gros bac à sable de combat médiéval, fort bien foutu mais sans trop d’immersion (quêtes FedEx sans intérêt). Est-ce que With Fire and Sword a remédié à cet inconvénient ?

      • Sébastien
        Publié dans 01/07/2011 le 17:38

        Bonjour Vincent,

        Le scénario s’inspire de faits historiques véridiques donc pour ceux qui connaissent l’histoire de l’Europe de l’Est, il ne faut pas s’attendre à de gros rebondissements innatendus. Le point fort de ce RPG réside tout de même dans le développement de son armée et des stratégies à mettre en place. De plus, comme le précédent opus, ce jeu est aussi basé sur l’Action : le système de combat est assez poussé.

Newsletter